Autor: admin
Datum objave: 16.01.2018
Share


Suzanna Matvejevic a écrit Vesna Parun

Vesna, le printemps, s'est éteint au fin fond de l'automne.....

Le 26 octobre 2010 17:30, Suzanna Matvejevic smatvejevic@gmail.com  a écrit :

 Vesna, le printemps, s'est

 éteint au fin fond de l'automne,

Par-un, par deux, parfois

les mots morts de main morte

ou pas

tombent sous

le charme de la

chair de La

maudite pluie,

maudite plume

sur l'enclume de ses vers

sevère parfois, mordante

même mais même

 toujours mordorante

 dormante eau qui brise

 les falaises, des foutaises!

eau vive qui s'ésquive du grand flot ruisselante de naissance, n'est

sens dessus dessous essence du dessous des dessous de soie (mais

elle n'en avait pas si ce n'est, si! soie de l'âme aimante) amante

en haillons haletante de mots alligotés


Le 27 octobre 2010 13:19, Suzanna Matvejevic smatvejevic@gmail.com    a écrit :

2010/10/27 Suzanna Matvejevic smatvejevic@gmail.com  : evo  prijevoda:

Vesna, proljeće, ugasla

je podno jeseni,

Pojedna, po dvije, po nekad

riječi mrtve mrtvom rukom

ili ne

padaju pod

čari

puti

Ukleta dažda,

ukleta pera,

na nakovnju njena stiha

stroga nekad, stihijskoga

čak, al ipak

uvijek starozlatna

uspavana voda koja brijege

dere,

živa voda koja od matice bježi

žuborita

od rođenja, ne smisao zbrda-zdola

bit nutrine

svilene rubenine (al nije je imala

osim oh da! svilenu dušu ljubeću)

ljubavnica u traljama bez daha

 od opijenih riječi

194
Kategorije: Književnost
Developed by LELOO. All rights reserved.